Mlle Prätie



Mlle Prätie est née en Finlande, mais en quelle année ? On dit qu'elle a bien connu la théosophe Helena Petrovna Blavatsky (1831 - 1891). Mlle Prätie étudia non seulement la doctrine secrète, mais aussi la plupart des ouvrages mis à l'index par les autorités religieuses de l'époque. Elle entreprit une série de voyages dans toute la Scandinavie à la recherche de reliques sacrées.

On perdit même sa trace, un jour, sur les pentes du volcan Snaeffel, en Islande, lors d'une expédition mouvementée. C'est dans les années 30, près de dix ans après sa disparition, qu'elle refit parler d'elle sur la scène d'un théâtre de Lausanne. Elle s'y produisait en présentant une attraction extraordinaire : la tête de Mimir. La tête de Mimir prononçait des paroles oraculaires directement inspirées par Odin !

En fait, Mimir était un avatar du profator, construit par Arthur Scherbius lui-même, s'inspirant des travaux de Joseph Faber : on sait que Mlle Prätie, membre de la société théosophique, cachait Scherbius (également membre de cette société) à cette époque.