Les Sept-Voix



En 1959, David Ellis, passé clandestinement au Tibet neuf ans auparavant et ayant retrouvé Pema Telril, disparaît avec lui dans la grande confusion engendrée par l'invasion chinoise de ce pays. (Selon une découverte récente — voir ici —, une nouvelle hypothèse suggère que David Ellis aurait pu regagner l'Europe, où l'on aurait retrouvé sa trace en 1961.)

Il semblerait qu'avant son départ pour le Tibet, David Ellis eût réussi à intégrer le timbre de sa propre voix dans sa dernière machine, Elliphon... Cette dernière machine parachevait le synode des Sept-Voix, permettant à la voix de David Ellis de se perpétuer au-delà des limites de son corps physique. Depuis le 1er janvier 2012, l'égrégore formé autour de sa Voix se réunit quotidiennement en un lieu secret et, au cours d'un rituel immuable, profère solennellement la sentence particulière attachée à ce jour.